En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour gérer et modifier ces paramètres,cliquez ici

Le contrôle technique : comment ça marche ?

Contrôle technique

Le contrôle technique est le passage obligé pour tous véhicules. Son objectif est de s’assurer du bon fonctionnement de votre véhicule et de vérifier qu’il ne représente aucun danger. Pour que son issue soit positive, mieux vaut être bien préparé.

La préparation du contrôle technique

Le contrôle technique, cela ne s’improvise pas ! Il répond à des règles précises qu’il est important de connaître à l’avance.

Les véhicules concernés par le contrôle technique

Le contrôle technique est destiné aux voitures particulières, aux véhicules utilitaires légers et aux camping-cars d’un poids total en charge inférieur ou égal à 3,5 tonnes et de plus de 4 ans. Les deux-roues n’ont pas d’obligation à se soumettre à ce contrôle.

Le calendrier de contrôle technique à respecter

Le premier contrôle doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la mise en circulation du véhicule. Si vous avez un doute, cette date figure sur votre certificat d’immatriculation. Ensuite, il doit être effectué tous les deux ans.

Cependant, quelques exceptions existent. Ainsi, pour les véhicules de collection, c’est-à-dire qui ont plus de 30 ans, le contrôle technique doit être effectué tous les 5 ans. De leur côté, les véhicules dont le moteur fonctionne au gaz ou au GPL (gaz de pétrole liquéfié) sont soumis à un contrôle spécifique portant sur l’équipement et l’installation du système Gaz/GPL.

Bon à savoir : aucune convocation n’est envoyée pour le contrôle technique. C’est à vous de vérifier le calendrier. Après chaque contrôle, un autocollant est apposé sur le pare-brise pour annoncer la date du prochain contrôle. Un bon pense-bête !

Un centre agréé

Le contrôle technique ne peut pas être fait n’importe où. Vous devez vous rendre dans un centre agréé. A l’entrée, un panneau précise généralement qu’ils sont bien agréés. La liste de ces centres est disponible dans les préfectures, les sous-préfectures et sur le site de l’organisme technique central

Bon à savoir : le prix du contrôle varie d’un centre à l’autre. Le tarif est fixé par le professionnel qui doit l’afficher à l’entrée du garage.

Les documents à fournir lors du contrôle technique

Pas besoin de venir avec un gros dossier au contrôle technique. La seule obligation est de présenter un certificat d’immatriculation. Attention, il faut le document original : les photocopies ne sont pas acceptées.

Le déroulement du contrôle technique

Le déroulé du contrôle technique est le même pour tout le monde. Ainsi, vous connaissez à l’avance les éléments de votre véhicule qui seront analysés.

Les vérifications lors du contrôle technique

Le contrôle technique est basé sur les constatations visuelles du contrôleur. Il s’appuie aussi sur les mesures du banc de freinage (plateforme permettant de tester les frains de votre véhicule) et de l’analyseur de gaz. La visite porte sur 10 fonctions mécaniques :

  • l’identification du véhicule
  • le freinage
  • la direction
  • la visibilité
  • l’éclairage et la signalisation
  • les liaisons au sol
  • la structure de la carrosserie
  • les équipements
  • les organes mécaniques
  • la pollution sonore

Ces 10 fonctions sont déclinées en 124 points de contrôle. Sachez que la réglementation est susceptible d’évoluer et que ces points peuvent éventuellement changer.

Le procès-verbal pour valider le contrôle technique

Lorsque le contrôle technique est terminé, un procès-verbal en double exemplaire est établi. Si aucun défaut nécessitant une contre-visite n’a été constaté, un timbre portant la lettre A sera collé sur votre carte grise. Si une contre-visite est nécessaire la lettre S devra être apposée.

Bon à savoir : En cas de vente d’un véhicule de plus de 4 ans, il est obligatoire de remettre à l’acheteur le rapport du contrôle technique datant de moins de 6 mois. Si cette pièce est manquante, la vente peut être annulée.

La contre-visite et la vérification des réparations

Parmi les 124 points contrôlés, certains doivent obligatoirement être réparés en cas de défaut :

  • le système de freinage
  • les pneus et leur fixation
  • les dispositifs d’éclairage
  • la pollution
  • la suspension et les essieux
  • la direction et les roues
  • certains éléments de la carrosserie
  • certains équipements de sécurité

Vous avez 2 mois pour effectuer les réparations. Une contre-visite est ensuite réalisée pour vérifier que les réparations ont bien été faites. En cas de dépassement du délai, il faudra repasser le contrôle technique.

Que risquez-vous si vous n’effectuez pas le contrôle technique ?

En cas de non-respect des délais pour le contrôle technique, vous pouvez être sanctionné par une amende qui s’élève généralement à 135 euros mais pouvant aller jusqu’à 750 euros. Si vous êtes contrôlé, les forces de l’ordre vous reprennent votre certificat d’immatriculation pendant 7 jours et vous délivrent une fiche de circulation provisoire. Ainsi, vous devez vous rendre le plus rapidement possible chez un garagiste agrée pour effectuer le contrôle technique. Si vous ne le faites pas, votre voiture risque de terminer à la fourrière.

 

Offres du moment

1 Gagnant par jour
Jeu instant gagnant

Du 16/11 au 18/12/2016
Grattez et tentez de gagner tous les jours 250 € en Carte Cadeaux à utiliser chez Carrefour, Carrefour Voyages ou Carrefour Spectacles.

Voir le règlement

Pour vous simplifier la vie !
Un seul et même crédit ça simplifie la vie

Carrefour Banque vous aide à optimiser la gestion de votre budget en rachetant vos crédits : une seule mensualité à rembourser et un seul interlocuteur !

Voir conditions

Découvrez l'Assurance Auto Carrefour Banque

Assurance Auto Carrefour Banque

  • 4 formules au choix
  • Un rapport qualité/prix avantageux
  • Déclaration de sinistres 24h/24 et 7j/7

Comparez les formules

Crédit photo istock

Les contrats d’assurance sont commercialisés par Carrefour Banque, en sa qualité de mandataire, établissement de crédit, SA au capital de 101 346 956,72 € – 1 place Copernic 91051 Évry Cedex – RCS Évry 313 811 515. N° ORIAS : 07027516 (www.orias.fr). Sous réserve d’acceptation de vos garanties par CARMA, entreprise régie par le Code des assurances, SA au capital de 23 270 000 €, RCS Évry 330 598 616, sise 6 rue du Marquis de Raies 91008 Evry Cedex.

CARREFOUR BANQUE, S.A au capital de 101 346 956,72 €, dont le siège social est situé au 1, Place Copernic - 91051 EVRY Cedex. RCS EVRY n°313 811515. N°ORIAS: 07 027 516 (www.orias.fr).